Qu’est ce qu’un camping collaboratif ?

Avec 6 millions de campeurs recensés en France, la nouvelle forme de camping attire la plupart d’entre eux. Qu’est-ce que le camping collaboratif ? Pourquoi est-il plus avantageux ? 

Le concept du camping collaboratif 

Comment son nom l’indique, le camping collaboratif est une collaboration entre les particuliers d’une région et les voyageurs. Le concept consiste à héberger des voyageurs dans une propriété privée locale en échange d’un revenu locatif ou d’un service. Pour ce faire, les particuliers en possession d’un terrain, d’un jardin ou d’un verger mettent leurs annonces d’hébergement sur un site. Les voyageurs vont consulter les offres et envoyer leur demande à l’hôte choisi. Ce dernier peut accepter ou refuser la demande en fonction de ses critères.   

Quels sont les avantages ?

Ce nouveau concept présente des avantages pour les deux parties, que ce soit pour les hôtes ou pour les campeurs. Le camping collaboratif permet d’élargir ses connaissances et de faire de nouvelles rencontres dans différentes régions. Les campeurs sont hébergés par les hôtes et sont renseignés sur les bons plans de la région, les sites touristiques à ne pas rater ou encore les plats qu’il faut goûter avant de partir.

Une des raisons pour lesquelles ce concept est devenu aussi populaire, c’est le fait qu’il soit économique. En effet, le prix de l’hébergement par nuitée est plus abordable par rapport aux sites de camping habituel. De plus, installés dans une propriété privée, les campeurs profiteront de leurs séjours sur une zone sécurisée. Par la même occasion, le camping collaboratif permet d’arrondir les revenus du fin de mois des hôtes.

Devenir hôte

Si vous désirez devenir un de ces hôtes, les étapes à suivre sont simples. Il suffit de s’inscrire sur des sites ou sur des plateformes de camping collaboratif et remplir une fiche. En premier lieu, il vous sera demandé de vous géo-localiser. Par la suite, vous devez fournir les informations sur votre jardin telles que sa dimension ainsi que votre prix par nuitée. Vous devez également inscrire les services proposés comme l’accès ou non à internet, à l’électricité, aux douches et autres. A l’appui, il est conseillé d’ajouter des photos de votre jardin pour attirer l’attention des campeurs. 

N’hésitez pas à donner des détails précis sur vos conditions, en particulier sur vos interdits et les animaux domestiques pour éviter les litiges. Il est important de savoir que votre adresse et les informations personnelles vous concernant ne seront pas divulguées et publiées sur le site.     

Parmi les campings en Ardèche, lesquels offrent de belles vues ?
Réservez votre camping en Dordogne et visitez toutes les richesses du Périgord !